Écotourisme à Padang, Indonésie

Depuis trois mois que je suis arrivée en Indonésie, nous rêvions de le faire, hé bien ça y est, c’est fait! Nous sommes partis un weekend (hé oui, on travaille la semaine à Jakarta..!) sur l’île de Sumatra, à trois heures de route de l’aéroport de Padang, dans un petit village de pêcheurs : Nagari Sungai Pinang.

C’est un petit paradis dont le secret est bien gardé.
Peu de gens connaissent l’existence de ce village, pourtant petite perle de Sumatra.
Le village est de tradition Minangkabau, l’une des plus grande société matrilinéaire au monde. La famille matrilinéaire est un système de filiation dans lequel chacun relève du lignage de sa mère. Cela signifie que la transmission, par héritage, de la propriété, des noms de famille et titres passe par le lignage féminin.
Les Minangkabau sont majoritairement musulmans.

Le village de Nagari Sungai Pinang a gardé ses traditions ancestrales, fait malheureusement de plus en plus rare dans la province de Sumatra ouest. Il a su concilier traditions ancestrales et préceptes de l’islam, où l’un et l’autre s’équilibrent et harmonisent les modes de vie de la communauté.

On y croise des chèvres, chats, chiens, poules et buffles au milieu des enfants et des vieillards, le tout en parfaite harmonie. Les habitants vivent majoritairement de la pêche et de la culture du riz. Le sourire aux lèvres, ils ont gardé un mode de vie très proche de la nature et sont en dehors des préoccupations de la ville.

A notre arrivée, nous avons été considérés non pas comme de simples touristes, mais comme des membres à part entière de cette grande famille. Leurs sourires, leur accueil chaleureux, leur respect et leur générosité nous on fait vivre un séjour inoubliable.
Toujours dans le respect réciproque de l’humain et de la nature, nous avons participé à diverses activités au sein du village, seul ou avec l’aide des habitants, et ainsi contribuer au développement, durable, équitable, vert et responsable.

Ces explications sont tirées de . (L’organisme avec lequel nous avons pu organiser notre venue.)
Un couple franco-indonésien, Ricky et Anne, ont créé la Ricky beach House, dans le but de développer les infrastructures du village grâce aux fonds récoltés par le tourisme. les jeunes du village sont également envoyés à l’école grâce à ce projet.

C’est très gratifiant de pouvoir participer à ce type de projet, enfin du tourisme qui profite directement à la population locale! Nous avons eu la chance de partager la culture des indonésiens, et c’est ce que nous recherchions. Non, nous n’avions pas d’eau chaude, non nous n’avions pas de ventilateur, et non nous n’avions pas de chasse d’eau! Mais nous étions au paradis pendant deux jours. Vous ne me croyez pas? Vous êtes sûr d’avoir bien regardé les photos?

M

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s